meplus-ret-tm.png Réponses

 

Lorsque vous êtes opéré pour la création d’une colostomie ou d’une iléostomie ou encore d’une urostomie, une ouverture artificielle est pratiquée au niveau du ventre que l’on appelle stomie. Celle-ci sert à dériver la circulation de l’intestin ou du tractus urinaire en évacuant les déchets organiques du corps vers l’extérieur. La stomie en elle-même n’est pas douloureuse, il s’agit d’une muqueuse très irriguée mais non innervée qu’il convient de protéger pour ne pas l’irriter et provoquer des saignements.

Douleurs internes après la mise en place d’une stomie

Qu’il s’agisse d’une stomie temporaire ou définitive, la stomie est bien souvent une expérience difficile à vivre, surtout lorsqu’elle s’accompagne de douleurs et de complications qui viennent chambouler le quotidien de la personne stomisée et de son entourage. Si vous avez subi ce type d’intervention, vous aurez certains ajustements à faire dans la vie quotidienne. Il peut arriver de rencontrer certaines difficultés qu’il faudra dépasser pour diminuer les douleurs et bien gérer votre convalescence.

 Avec une stomie, il sera tout à fait possible de reprendre progressivement une alimentation normale. La reprise du transit peut cependant être un peu fastidieuse et entraîner des spasmes digestifs douloureux pour votre système digestif. Le gonflement de votre ventre peut alors tirer un peu sur votre stomie.

Que faire ? Certains aliments sont à éviter car susceptibles de provoquer des ballonnements et des gaz. Parmi eux on peut citer les sodas, les oignons, les pommes de terre non pelées, les fruits à grains… Renseignez-vous auprès de votre infirmier(ère) stomathérapeute ou votre diététicienne pour connaître les aliments à proscrire pour éviter ces douleurs.

L’expérience de patient stomisé peut être compliquée à vivre et bien souvent, les porteurs de stomie ont des appréhensions qui peuvent se manifester aussi dans leur vie intime. Cela peut alors engendrer des douleurs au moment du rapport sexuel. Il arrive également que certains patients expérimentent des sensations douloureuses dues aux lésions de l’organisme lors de moments intimes.

Que faire ? Il est important de faire preuve de patience et de communiquer sur son ressenti à son partenaire pour retrouver une vie intime agréable. N’hésitez pas à faire part de vos difficultés à votre infirmier(ère) stomathérapeute, surtout si vous expérimentez des douleurs. Celui-ci pourra vous conseiller et vous proposer éventuellement des séances de rééducation.

Douleurs externes lorsque l’on a une stomie

Il est probable que vous expérimentiez quelques douleurs après la mise en place d’une stomie, mais celles-ci doivent être passagères. Lors de ce type d’intervention, le chirurgien pratique une incision au niveau de la peau de votre abdomen pour permettre la sortie de l’intestin à l’extérieur. Il est donc possible que la cicatrice autour de la stomie soit douloureuse les premiers temps. Selon sa localisation et le contact qu’elle peut avoir avec vos vêtements, il se peut que la peau péristomiale tiraille les premiers jours.

Que faire ? Privilégiez des vêtements amples et confortables pour limiter les contacts du textile avec votre stomie. Il existe également des produits spécifiques pour apaiser les douleurs liées à la cicatrice.

Adoptez des mouvements protecteurs (ex : lors du lever du lit) pour limiter les tractions sur la paroi abdominale. Apprenez à bouger pour vous muscler sans douleur.

Gardez à l’esprit qu’en cas d’importantes douleurs ressenties autour de votre stomie, il est conseillé d’aller rapidement consulter votre médecin ou infirmier(ère) stomathérapeute.

Irritations dans la région de l'anus

Après une opération de remise en continuité, la circulation est rétablie et les fèces vont à nouveau retrouver un transit normal. Les selles peuvent alors être fréquentes et nombreuses, ce qui conduit à des irritations très désagréables au quotidien. Les irritations au niveau de la région de l’anus s’expliquent également par le fait que les selles liquides entretiennent un milieu humide susceptible de provoquer des dégradations cutanées.

Dans le cas de douleurs autour dans la région anale, vous pouvez réaliser des bains de siège et recourir à des crèmes protectrices afin de soulager les douleurs ressenties. Si cela ne fait pas assez d’effet, votre médecin peut vous prescrire une crème spécifique pour apaiser la douleur. Rapprochez-vous de votre infirmier(ère) stomathérapeute pour vous conseiller.

Peau péristomiale douloureuse

Lorsqu’un patient est stomisé, celui-ci doit faire attention à éviter le contact entre les selles ou les urines et la peau péristomiale. Les productions de l’organismes peuvent être agressives et surtout générer un milieu humide source de macération et de lésions cutanées.

Que faire ? Pour que la peau péristomiale reste saine et qu’elle soit bien protégée, il est nécessaire de toujours bien la nettoyer. Elle doit ressembler au reste de l’épiderme de votre ventre et être lisse, sèche et non-irritée.

Il est aussi important que la barrière cutanée soit bien ajustée autour de la stomie afin de prévenir les atteintes à la peau péristomiale.

Que faire ? Si vous détectez un problème ou que vous avez l’impression que l’appareillage dont vous disposez ne vous convient pas tout à fait, discutez-en avec votre infirmier(ère) stomathérapeute pour trouver celui qu’il vous faut. Votre appareil doit s’adapter aux contours de votre stomie pour permettre une étanchéité maximale qui aide à minimiser les atteintes au niveau de la peau péristomiale.

 

Même si une stomie n’est pas douloureuse, une certaine sensibilité peut survenir à la suite de l’opération et devenir gênante pour le patient stomisé. Alimentation, sexualité, travail, tous les domaines de la vie quotidienne peuvent se retrouvés impactés. Heureusement, il existe certains gestes et conseils à appliquer pour bien vivre avec une stomie et limiter certains désagréments. Parmi eux, rester à l’écoute de son corps et toujours prendre soin de la peau péristomiale.

 

 

En poursuivant votre navigation sur ce site Web, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ceux-ci nous permettent de mieux comprendre la manière dont vous utilisez notre site Web et nous permettre de vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs.

Umb-Web02