meplus-ret-tm.png Réponses

 

Vous venez de subir une intervention chirurgicale à la suite d’une maladie du système digestif ou urinaire nécessitant la mise en place d’une stomie. Majoritairement provisoire, la stomie permet de soulager une partie de l’organe affecté qui n’est plus en capacité d’assurer ses fonctions. Cela engendre de nombreux changements dans votre vie quotidienne, à commencer par le port d’une poche pour collecter selles et/ou les urines. Mais vers quel matériel se tourner ? Comment choisir une poche lorsque l’on a une stomie provisoire ?

Qu’est-ce qu’une stomie ?

La stomie est une ouverture qui consiste à créer un passage au niveau de l’abdomen pour permettre l’évacuation des urines et des fèces à l’extérieur du corps. Les déchets organiques sont alors collectés par une poche de stomie qui doit être régulièrement vidée et remplacée. Les stomies peuvent être digestives, ou encore urinaires selon l’opération pratiquée et l’organe abouché à la paroi abdominale.

Combien de temps dure une stomie provisoire ?

Les stomies peuvent être classées selon la durée durant laquelle le patient doit la conserver. Il en existe deux types : les stomies temporaires (ou provisoires), et définitives.

La stomie temporaire a pour but de reposer la section de l’intestin qui a été touchée, avec un rôle protecteur envers la structure sous-jacente qui a besoin de cicatriser correctement. Une poche pour stomie provisoire est alors placée. Cette pratique chirurgicale peut durer plusieurs mois avant de se poursuivre le plus souvent par une opération de remise en continuité de l’organe. L’ouverture au niveau de l’abdomen est alors refermée.

Les stomies définitives sont quant à elles plus rares, elles sont pratiquées lorsque certaines complications ne peuvent pas permettre l’opération de remise en continuité, ou que l’organe en cause a dû être enlevé (ex : vessie).  

 

Quel système choisir en cas de stomie temporaire ?

Il n’est pas toujours très simple de savoir quel appareillage adopter au départ. Bien souvent, cela fait l’objet d’une discussion avec l’infirmier(ère) stomathérapeute qui peut vous proposer de réaliser plusieurs essais pour trouver le système qui vous conviendra le mieux et qui répondra à vos besoins.

Il existe plusieurs types de systèmes : l’appareillage une pièce, où la poche et le protecteur cutané adhésif ne font qu’un. L’appareillage deux pièces quant à lui se compose de deux parties distinctes : la poche, et le protecteur cutané. Dans ce cas, les deux parties sont reliées par le biais d’un système d’assemblage à emboitement, à verrouillage ou adhésif.

Les différentes poches

Dans les deux systèmes, il est possible de choisir une poche pour stomie provisoire répondant à vos attentes :

  • Poches fermées : pour des selles peu volumineuses, à changer régulièrement (une à deux fois par jour). Ces poches ont un filtre pour laisser s’évacuer les gaz en les désodorisant.
  • Poches vidables (à clamp) : elles peuvent avoir un filtre, et permettent de vider le contenu de la poche sans la retirer. Le clamp ou la fermeture Invisiclose® permet d’ouvrir et refermer la poche.

Elles peuvent également présenter plusieurs options personnalisables et être :

  • Transparentes, ou opaques à fenêtre pour permettre de regarder discrètement son niveau de remplissage.
  • Modelables, à découper ou prédécoupée pour un ajustement au plus près de la stomie.
  • Composées d’un voile douceur sur une ou deux faces, pour éviter les irritations.
  • De capacité variable : le volume supporté par les poches peut varier.
  • Le support peut être plan ou convexe pour s’adapter à la morphologie de la stomie ainsi qu’au relief péristomial et prévenir les fuites.

 

Le choix de la poche pour stomie provisoire

Quel que soit l’appareillage retenu, il est important que celui-ci soit parfaitement adapté aux caractéristiques morphologiques de votre stomie. C’est un principe fondamental afin d’éviter des fuites qui peuvent être sources de lésions cutanées et donc de gêne.

Dans le cas d’une stomie temporaire, le premier choix est à faire entre l’appareillage une pièce qui a l’avantage d’être plus discret et flexible et le système deux pièces. Le fait de pouvoir cacher sa stomie est souvent source d’inquiétudes chez le patient stomisé, c’est pourquoi cette option peut être intéressante. Toutefois, les changements réguliers du système complet peuvent être laborieux au début par manque de maitrise du geste. Dans ce cas, le système deux pièces peut être privilégié. Moins discret, il a l’avantage d’être plus souple dans son utilisation et de permettre l’acquisition de la bonne gestuelle pour ensuite passer au une pièce.

Pour le choix de la poche, il s’agit surtout de confort personnel. La discrétion, le confort ou encore la souplesse offerte sont soumis à l’appréciation de chacun. L’important en cas de stomie provisoire est de choisir une poche qui respecte votre anatomie, votre mode de vie et vos besoins.

 

 

Si vous n’êtes pas à l’aise avec votre appareillage actuel et que vous désirez en changer sans savoir vers laquelle vous tourner, n’hésitez pas à vous rapprocher de votre infirmier(ère) stomathérapeute qui vous guidera pour choisir la meilleure option pour vous. Sachez qu’il existe également des accessoires qui peuvent vous permettre d’optimiser le port de votre poche. Des systèmes de cache poche et des vêtements spécifiques peuvent aussi être une option pour masquer votre stomie. Consultez notre article comment choisir un cache poche.

En poursuivant votre navigation sur ce site Web, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ceux-ci nous permettent de mieux comprendre la manière dont vous utilisez notre site Web et nous permettre de vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs.

Umb-Web01