meplus-ret-tm.png Réponses

 

Stomisé ou non, tout le monde a déjà été confronté à un problème de constipation. Si la constipation touche davantage les femmes que les hommes ainsi que le nourrisson, ce trouble digestif fréquemment rencontré est difficile à vivre pour les patients porteurs d’une stomie. Que manger en cas de constipation ? Qu’elle soit aigüe ou chronique, il existe certains aliments à privilégier pour prévenir ce trouble ainsi que des remèdes naturels pour soulager la douleur au quotidien. 

 

Qu’est-ce que la constipation ? 

Il n’est pas toujours aisé de caractériser la constipation, car les définitions sont variables selon les symptômes ressentis. Globalement, il s’agit d’un trouble caractérisé par des difficultés voire une incapacité à déféquer. Selon les critères de Rome émis par la Société Nationale Française de Colo-Proctologie (SNFCP)1, la constipation se caractérise également par la diminution de la fréquence du passage aux toilettes, de selles dures qui nécessitent de devoir forcer pour permettre l’évacuation. Les personnes constipées peuvent également ressentir l’impression de ne pas réussir à éliminer complètement les matières fécales.

 

Quelles sont les causes de la constipation ?

Plusieurs facteurs peuvent expliquer le développement de la constipation : alimentation, sédentarité, stress, âge, pathologies associées, antécédents médicaux, manque de sommeil… Dans le cas du patient stomisé, celui-ci va devoir progressivement retrouver une alimentation normale et procéder à quelques ajustements au niveau de son régime alimentaire pour éviter ce type de désagrément. La reprise de la circulation des selles, le stress lié à l’opération et ses conséquences, mais aussi le manque d’activité sportive lié à la peur de se faire mal peuvent en partie expliquer pourquoi ils peuvent être sujets à la constipation.

 

La constipation peut être occasionnelle (d’une durée de quelques jours à quelques semaines), ou chronique et durer plusieurs mois, voire des années. Elle peut aussi se définir selon son degré de sévérité : une constipation sévère se caractérise par l’émission de moins d’une selle par semaine et une résistance médicamenteuse.

 

Conseils alimentaires à appliquer pour prévenir la constipation

Chez le patient stomisé, la constipation a lieu en cas de colostomie. En effet, dans le cadre de l’iléostomie les selles sont liquides et par conséquent le patient avec ce type de stomie ne peut être soumis à cette problématique. 

Sauf contre-indication de votre médecin, les astuces alimentaires et remèdes naturels sont globalement les mêmes que si vous n’aviez pas de stomie. 

 

Que manger en cas de constipation ?

En cas de constipation, il est nécessaire de bien s’hydrater et donc de boire beaucoup pour ramollir les selles.

Il est souvent recommandé de boire 1,5 L à 2 L d’eau par jour, vous pouvez boire plus mais vous risquez de devoir changer plus régulièrement votre poche en cas d’urostomie. Vous pouvez varier les plaisirs en vous préparant des thés, des jus de fruits ou encore des soupes de légumes.

 

En cas de constipation, mangez de façon équilibrée : si le médecin vous l’a autorisé, vous pouvez manger de tout ! Vous pouvez privilégier les aliments contenant des fibres, en particulier des fibres insolubles qui régulent et stimulent le transit intestinal par leur action de rétention d’eau. On en trouve dans les céréales comme le son de blé, l’avoine ou encore les farines entières dans le pain : des produits que l’on peut facilement ajouter au menu du petit-déjeuner ! Attention si vous avez des selles fréquentes et liquides, dans ce cas mieux vaut s’orienter vers des féculents et des aliments pauvres en fibres.

 

Consommez des légumineuses comme les pois secs, des crudités et autres fruits frais mais évitez ceux qui contiennent des grains comme la framboise ou la fraise. Les fruits rouges peuvent être irritants pour votre stomie du fait de la présence de ces petites graines qu’ils contiennent. En cas de grignotage, n’hésitez pas à consommer des fruits secs comme les pruneaux qui sont de bons remèdes pour lutter contre la constipation.

 

Pour plus de conseils alimentaires, retrouvez notre article sur l'alimentation à adopter en cas de stomie digestive.

La constipation est un mal courant auquel il est toutefois nécessaire de prêter attention, en particulier si vous avez une stomie afin de limiter les douleurs et retrouver un transit digestif harmonieux. Si vous souffrez de constipation, consultez votre médecin pour évaluer les solutions possibles et ne prenez pas de médicaments laxatifs sans autorisation préalable.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site Web, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ceux-ci nous permettent de mieux comprendre la manière dont vous utilisez notre site Web et nous permettre de vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs.

Umb-Web01