meplus-ret-tm.png Réponses

 

Une colostomie correspond à l’abouchement chirurgical d’une portion du côlon ou gros intestin à la surface de l’abdomen. Cet abouchement, appelé stomie, permet de dériver les effluents du colon.

La localisation de votre colostomie sur l’abdomen dépend de la partie du côlon qui est atteinte. Le côlon étant un organe s’organisant en plusieurs segments, la colostomie portera différents noms selon l’emplacement de l’opération. Vous entendrez ainsi parler de colostomie ascendante, transverse, descendante, ou encore de colostomie sigmoïdienne. Selon l’endroit où l’opération sera pratiquée, les selles pourront avoir une consistance très variable, et différents types d’appareillages permettront le recueil. On peut aussi dériver les effluents par une stomie sur l’abdomen pour cicatriser une lésion périnéale.

Selon l’emplacement de la lésion, la cause de la chirurgie, le traitement envisagé par le chirurgien, une stomie peut être permanente ou temporaire 1,2. On parle aussi de colostomie de décharge lorsque la stomie n’a pas vocation à être définitive et qu’une opération de remise en continuité de l’organe peut être envisagée. Une colostomie de protection peut servir à protéger une partie du côlon sous-jacent qui a besoin de cicatriser.

L'illustration ci-dessous montre les différentes zones dans lesquelles une stomie peut être localisée :

  

Colostomie ascendante ou droite

  • Sur la partie ascendante du côlon (section verticale, sur votre droite)
  • Ce type de colostomie est peu fréquente, l'iléostomie est privilégiée à cette colostomie
  • Les selles sont liquides ou semi-liquides et sont très irritantes pour la peau 2 ,3

Colostomie transverse

  • Sur le côlon transverse (section horizontale, à travers l'abdomen)
  • Les selles ont une consistance liquide à semi-liquide
  • C'est souvent stomie latérale temporaire (dite aussi de décharge) car mal située1 ,2 , 3

Colostomie descendante gauche

  • Sur la partie descendante du côlon (section verticale, sur votre gauche)
  • Il s'agit du type le plus courant de colostomie
  • Les selles sont pâteuses voire moulées, le côlon a assuré son travail de réabsorption de l’eau lors du passage dans le côlon ascendant et dans le côlon transverse 1 , 2, 3

Colostomie sigmoïde

  • Dans la partie inférieure gauche du gros intestin, sur votre gauche, légèrement avant le rectum
  • Les selles sont moulées. Toute l'eau a été absorbée dans les zones précédentes de l'intestin1, 2 , 3
  • C'est le type de colostomie le plus courant

Il est aussi possible de définir la colostomie selon la façon dont le chirurgien va opérer et la stomie pratiquée. Dans le cas d’une colostomie latérale, une anse du côlon va ressortir au niveau de l’abdomen sous la forme d’une stomie à deux orifices. Pour ce faire, le chirurgien va utiliser un artifice chirurgical, que l’on appelle une baguette, qui va maintenir l’anse à l’extérieur le temps que les tissus cicatrisent. Elle sera retirée entre 8 et 20 jours après l’opération. La partie antérieure du côlon sera incisée pour créer deux ouvertures par lesquelles seront évacuées les selles et du mucus.

Dans le cas d’une colostomie terminale, la partie terminale du gros intestin va se retrouver suturée à la paroi abdominale. La colostomie sera définitive si le rectum et l’anus sont supprimés lors de l’intervention. S’ils sont laissés en place, il peut y avoir une production de mucus évacué par l’anus naturel associé à quelques gaz. Le chirurgien pourra, dans un deuxième temps, relier à nouveau le côlon au rectum et à l’anus.

En poursuivant votre navigation sur ce site Web, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ceux-ci nous permettent de mieux comprendre la manière dont vous utilisez notre site Web et nous permettre de vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs.

Umb-Web02