meplus-ret-tm.png Réponses

 

Une iléostomie correspond à l’abouchement chirurgical d’une portion de l’intestin grêle à la surface de l’abdomen. Cet abouchement, appelé stomie, permet de dériver les effluents liquides de l’intestin grêle.

La localisation entraîne une différence au niveau de la consistance des selles : elles sont souvent liquides en cas d’iléostomie, c’est pourquoi cette intervention nécessite une poche vidable pour les collecter.

Tout comme une colostomie, l’iléostomie pratiquée par le chirurgien peut être temporaire (aussi appelée de protection), ou définitive. C’est au professionnel de santé d’estimer si la stomie peut faire l’objet d’une seconde opération consistant en la remise en continuité de l’organe. Dans certains cas où le patient stomisé rencontre des complications liées à son état de santé, le chirurgien peut estimer l’opération de rétablissement de la circulation trop risquée et réaliser une iléostomie définitive. 

L’iléostomie peut être terminale, consistant à l’abouchement de la partie terminale de l’iléon à la paroi abdominale, ou latérale. Dans ce dernier cas, une anse de l’intestin grêle est amenée à la surface de la peau, créant une stomie avec un orifice double, un vers le segment d’amont et l’autre vers le segment d’aval. Pour en savoir plus sur l'opération, consultez notre article Comment crée-t-on une stomie ?

L’iléostomie étant souvent pratiquée sur l’extrémité de l’iléon, elle se situe le plus souvent proche du nombril, à droite au niveau du ventre comme vous pouvez le voir sur le dessin ci-dessous.

Quelques conseils pour bien vivre avec votre iléostomie

Une iléostomie nécessite quelques précautions spécifiques mais simples pour assurer votre confort et votre santé.1

  • Étant donné que l'iléon contient des enzymes digestives et des effluents agressifs qui peuvent léser la peau, il faut prendre des mesures de précaution [lien vers Produits de soins cutanés] pour qu’ils n’entrent pas en contact avec la peau de votre abdomen.2
  • Pour bien choisir votre poche, tournez-vous vers votre infirmier(ère) stomathérapeute qui pourra vous orienter vers des appareillages une pièce ou deux pièces, avec protecteur cutané.
  • N’ayez pas peur de toucher votre stomie, celle-ci ne vous fera pas mal mais risque de saigner un peu si vous la frottez. La plupart des saignements s’arrêtent en appliquant quelques compresses mouillées avec de l’eau très froide. Votre stomie est très rouge, cette couleur est normale car il s’agit d’une muqueuse qui est fortement vascularisée. Si vous saignez abondamment, consultez votre médecin ou votre infirmier(ère) stomathérapeute.
  • Concernant l’alimentation, il n’y a pas de régime alimentaire particulier lorsque vous êtes porteur d’une iléostomie. La reprise de l’alimentation doit se faire petit à petit en commençant par de petites portions et en mâchant longtemps pour faciliter la digestion et limiter le risque d’obstruction. Ensuite, vous pouvez progressivement réintroduire de nouveaux aliments. Restez attentif à vos sensations pour écarter les aliments que vous ne tolérez pas.

Buvez beaucoup d'eau ou d'autres boissons, au moins 6 à 8 verres (1,5 à 2 litres) par jour. Avoir une iléostomie peut vous rendre plus sensible à la déshydratation, ce qui peut entraîner une perte d'oligoéléments, importants et nécessaires à la santé de votre organisme.3

En poursuivant votre navigation sur ce site Web, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ceux-ci nous permettent de mieux comprendre la manière dont vous utilisez notre site Web et nous permettre de vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs.

Umb-Web01